Avoir une voiture c’est bien, mais avoir une voiture qui fonctionne bien c’est encore mieux. À l’instar de notre organisme qui a besoin d’être bien entretenu pour notre bonne santé, notre voiture a aussi besoin d’être bien entretenue pour son bon fonctionnement. Dans cette optique, beaucoup de propriétaires de véhicules se posent des questions sur la fréquence de la révision de leurs automobiles. Si l’importance d’une telle révision n’est plus à prouver, il est néanmoins important de mettre l’accent sur les éléments à prendre en compte pour la fréquence. Alors, à quelle fréquence devez-vous faire réviser votre automobile ? Nous vous invitons à tout découvrir dans cet article.

La révision en fonction du kilométrage et de l’âge du véhicule

Le premier élément à prendre en compte dans la fréquence de révision d’une voiture est le kilométrage. En effet, selon le modèle de votre voiture, vous devez la faire réviser tous les 15 000 (moteur essence) ou 20 000 ou encore 30 000 km (pour les moteurs diesel). Les détails concernant la révision au kilométrage sont consignés dans le carnet d’entretien fourni par le constructeur.

Cependant, le deuxième élément, c’est-à-dire l’âge de la voiture, est le plus important. En réalité, l’âge de la voiture prévaut sur le kilométrage. Il est conseillé de réviser l’automobile tous les 2 ans, car c’est le délai en moyenne pour remplacer les pièces d’usure. Donc, même si en 2 ans vous n’avez pas parcouru les 15 000 km avec votre voiture à moteur essence, vous devez la faire réviser. En plus, la durée de la garantie constructeur est en moyenne de 2 ans.

Que comprend la révision ?

La révision d’une voiture comprend beaucoup de choses. Nous pouvons citer : la vidange moteur, le changement de filtre à huile, la climatisation, la vérification et la mise à niveau des différents liquides, le contrôle de l’éclairage, des freins, de l’échappement, des pneus, de la batterie, etc.