Le marché des véhicules d’occasion est en pleine croissance. Il existe des milliers de sites qui proposent des véhicules à prix imbattables. Une fois acheté, on se retrouve avec une épave sur les bras. Pourtant il existe des contrôles indispensables à faire avant tout achat de véhicule d’occasion.

Les points de contrôles fonctionnels

Il faut vérifier l’état du moteur, voir s’il y a d’éventuelles fuites, contrôler les niveaux d’huile et des différents liquides. Il faut consulter le carnet d’entretien du véhicule pour voir s’il a été régulièrement entretenu. Si les entretiens ont été faits à bonne périodicité.

En cas de déchirure des courroies, les soupapes et les pistons peuvent s’entrechoquer. Cela provoque un endommagement majeur du moteur. La courroie dentée doit être remplacée à intervalle de huit ans/ 120000 km suivant les normes du constructeur.

Les disques de frein ne doivent pas avoir de bord trop marqués, ni présentés des rainures trop profondes. La présence de rouille sur les disques indique que le véhicule est resté stationné longtemps. Lorsque vous roulez, actionnez la pédale de frein, le véhicule ne doit pas se déporter sur la gauche, aucun sifflement ne doit se faire entendre. Pour vérifier le fonctionnement du frein à main, il faut l’actionner en pente.

Il faut vérifier si les différents témoins de contrôle présents sur le tableau de bord s’allument au démarrage et s’éteignent une fois le véhicule en marche. Un voyant rouge indique en général un problème grave à faire réparer de toute urgence. Les voyants jaunes incitent à une conduite prudente.

Les points de contrôles extérieurs : la carrosserie et les pneumatiques

Il est important que la voiture ne soit pas détériorée par la rouille. Une voiture d’occasion doit toujours être inspectée en plein jour. La rouille doit être également vérifiée sous le véhicule, au niveau des bas de caisse, les bords, les coins et les longerons. Le pare-brise ne doit présenter aucun impact ni rayure dans le champ de vision du conducteur.

Selon la loi, le profil du pneu doit être au moins de 1.6 mm. Il faut éviter les pneumatiques avec plus de cinq ans d’âge, présentant une profondeur résiduelle inférieure à 3 mm en été et inférieur à 4mm en hiver. Les pneus doivent être exempts de défauts comme les rayures occasionnées par les bordures de trottoir. Il faut vérifier l’état de la roue de secours.